bras-le-corps (à)


bras-le-corps (à)

⇒BRAS(-)LE(-)CORPS (À), (BRAS LE CORPS , BRAS-LE-CORPS )loc. adv.
Prendre, saisir, tenir, porter qqn (ou qqc.) à bras(-)le(-) corps. Prendre, saisir, tenir, porter quelqu'un (ou quelque chose) en l'entourant et en le serrant étroitement de ses bras.
Rem. 1. Très rare avec d'autres verbes. MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, L'Héritage, 1884, p. 502, écrit arrêtant à bras-le-corps le grand Maze. 2. En canadien fr., la loc. a pour équivalent : à brasse-corps (cf. Canada 1930, DUL. 1968); de même dans le parler neuchâtelois et suisse romand (cf. PIERREH. 1926).
P. métaph. Prendre à bras-le-corps (une difficulté). S'en occuper sérieusement et de près. Dès que nous pourrons prendre à bras le corps l'Afrique du Nord, il faudra que « quelqu'un » s'en charge (DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1954, p. 291).
PRONONC. ET ORTH. :[]. GUÉRIN 1892 enregistre encore ,,à brasse corps loc. adv. vieillie et pop.`` Contrairement à l'usage de l'Ac., on peut trouver l'expr. écrite sans trait d'union (cf. DE GAULLE, supra).
ÉTYMOL. ET HIST. — A.Ca 1465 a brache de corps (MATHIEU D'ESCOUCHY, Chronique, II, 304 dans GDF.); entre 1456 et 1467 à bras de corps (Les Cent nouvelles nouvelles, éd. F. P. Sweetser, Genève, 1966, XLIV, 215-216) — 1583 Cl. Gauchet dans HUG., s.v. bras. B. — 1755 à brasse-corps (J.-J. VADÉ, La Pipe cassée, p. 22) — 1883, A. DAUDET, L'Évangéliste, p. 283 dans THOMAS; encore d'usage régional : Anjou, Champagne, Normandie, Lorraine, Provence, Suisse, Québec. C. — Fin XVIIIe s. à bras le corps (Beaumarchais dans Lar. 19e, s.v. bras).
La forme la plus anc. de cette loc. adv. semble avoir été a brace de corps (a brache de corps), composée de la prép. à (= « avec » en a. fr., cf. SNEYD., p. 306), brace « les deux bras » (brasse), de (= « quant à, en ce qui concerne » en a. fr., GAM. Synt., p. 265), corps désignant le corps du partenaire ou des deux vis-à-vis (cf. a. fr. [s']encontrer de cors et de pis dans T.-L., s.v. cors, pp. 903-904). — Une var. de cette loc. est à bras de corps qui est peut-être issu du croisement de deux loc. : (prendre) à bras, « (prendre) avec ses bras » (Roland, éd. J. Bédier, 2552) de corps « par le corps » (cf. a. fr. de corps et de pis « au corps à corps » et la loc. angevine se prendre de corps « avoir une querelle » dans FEW t. 2, 2, p. 1212b, s.v. corpus).
La disparition dans l'usage courant de brace au sens de « les deux bras » (brasse) ainsi que celle de la prép. de au sens de « quant à » a abouti à la transformation de la loc. primitive : brasse a été interprété comme forme verbale (issue de brasser au sens anc. et encore dial. « entourer de ses bras », FEW t. 1, p. 487a, s.v. brachium) et corps comme obj. dir., d'où à brasse-corps, sur le modèle d'expr. du type à tire-larigot, à tue-tête, à brûle-pourpoint. Brasser perdant (sauf dans certains dial., cf. FEW t. 1, p. 488b) le sens de « entourer de ses bras », brasse a été interprété comme bras + se, ce dernier, devenu incompréhensible, étant ,,correctement`` remplacé par l'article le appelé par le subst. corps; l'expr. tout en conservant ainsi son rythme quadrisyllabique, a valeur de syntagme elliptique s'interprétant analytiquement par « prendre qqn [ou qqc.] avec ses bras à soi en lui saisissant le corps », ce qui est conforme pour l'essentiel au sens le plus anc. de l'expression.
STAT. — Fréq. abs. littér. :68.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bras le corps (à) — ⇒BRAS( )LE( )CORPS (À), (BRAS LE CORPS , BRAS LE CORPS )loc. adv. Prendre, saisir, tenir, porter qqn (ou qqc.) à bras( )le( ) corps. Prendre, saisir, tenir, porter quelqu un (ou quelque chose) en l entourant et en le serrant étroitement de ses… …   Encyclopédie Universelle

  • bras-le-corps — (à) [ abral(ə)kɔr ] loc. adv. • fin XVIIIe; a brache de corps 1465; de bras et corps ♦ Avec les bras et par le milieu du corps. Prendre à bras le corps. « Saisi à bras le corps, soulevé, il gigota une seconde » (Martin du Gard). bras le corps (à) …   Encyclopédie Universelle

  • bras-le-corps\ à — bras le corps (à) [ abral(ə)kɔr ] loc. adv. • fin XVIIIe; a brache de corps 1465; de bras et corps ♦ Avec les bras et par le milieu du corps. Prendre à bras le corps. « Saisi à bras le corps, soulevé, il gigota une seconde » (Martin du Gard) …   Encyclopédie Universelle

  • à bras-le-corps — ● à bras le corps locution adverbiale Avec les bras et par le milieu du corps : Saisir quelqu un à bras le corps. ● à bras le corps (expressions) locution adverbiale Prendre une difficulté à bras le corps, s en occuper sérieusement et de près …   Encyclopédie Universelle

  • Détacher les bras du corps — ● Détacher les bras du corps les lever plus ou moins le long et à une certaine distance du corps …   Encyclopédie Universelle

  • Prendre une difficulté à bras-le-corps — ● Prendre une difficulté à bras le corps s en occuper sérieusement et de près …   Encyclopédie Universelle

  • bras — [ bra ] n. m. • braz 1080; lat. pop. °bracium, class. bracchium, gr. brakhiôn 1 ♦ Anat. Segment du membre supérieur compris entre l épaule et le coude (opposé à avant bras). Du bras. ⇒ brachial. Os du bras. ⇒ humérus. Mouvement du bras :… …   Encyclopédie Universelle

  • CORPS — LES SAVOIRS et les pratiques qui ont pour objet le corps – médecine, arts plastiques, sémiologie, anthropologie, psychanalyse – ont à se débattre, dans la culture occidentale, avec deux traditions philosophiques, la cartésienne et… …   Encyclopédie Universelle

  • corps — (kor ; l s ne se lie pas : un corps animé, dites : un cor animé ; cependant plusieurs prononcent l s dans ce cas : un cor z animé) s. m. 1°   Ce qui fait l existence matérielle d un homme ou d un animal, vivant ou mort. Les corps vivants. Les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BRAS — n. m. Membre du corps humain qui tient à l’épaule. Bras droit. Bras gauche. Bras nerveux. Bras long. La force du bras. Lever, hausser, étendre, plier le bras. être blessé au bras. Elle portait un enfant sur ses bras, entre ses bras, dans ses bras …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.